Comment vivre de la magie ?

Tout comme la musique et la peinture, la magie est un art, et il est possible d’en vivre. Malgré tout, ça ne sera pas chose facile ! Voici 5 points importants pour réussir à faire de sa passion, son métier.

Se démarquer

Vous ne serez sûrement pas seul à souhaiter vivre de vos tours de passe-passe, il va donc falloir se chercher un style, une identité propre qui va vous différencier des autres. Si vous proposez les même spectacles que tout le monde, vous serez vite perdu et noyé au milieu de tous les autres magiciens. Imaginez-vous un univers, un personnage, quelque chose de reconnaissable, qui vous distingue, qui n’appartiendra qu’à vous seul.

Etre polyvalent

A moins d’avoir un budget qui le permet, vous devrez gérer vous même tout un tas de chose, du moins, à vos débuts. En plus de maîtriser l’art de l’illusion, il va falloir postuler et faire multiples recherches pour vous présenter dans des spectacles, des cabarets, ou même pour des shows privés. Il va falloir être un excellent communiquant (et un bon commerçant) pour vous faire connaître et pour vous vendre (car finalement vous êtes votre propre produit !)
Hé oui, un prestidigitateur, comme la majorité des artistes dispose d’un statut d’auto-entreprise, vous risquez donc de devoir revêtir plusieurs casquettes à la fois !

Se moderniser

Et pas que dans les tours de magie ! Il va aussi falloir s’adapter au fonctionnement de la société aujourd’hui ! Le bouche à oreille fonctionne mais il ne suffit plus. Comme la majorité des entreprises il va falloir s’adapter aux nouvelles technologies, et par exemple être présent sur le web et sur les réseaux. Vous inscrire sur Facebook, Instagram, Linkedin, créer un site web, et pourquoi pas une chaîne Youtube. C’est primordial, dorénavant, les individus cherchent avant tout une information sur la toile. Et c’est indispensable pour diffuser du contenu : des photos lors de vos spectacles, vos tarifs, des vidéos…

Voir plus large

Etre magicien c’est se présenter à des spectacles et impressionner le public, certes. Mais pourquoi ne pas varier vos prestations ? Un restaurateur propose des plats matin, midi, soir mais également parfois un service traiteur, des cours de cuisine… Faîtes pareil, voyez plus large ! Vous êtes doué pour les tours, alors pourquoi ne pas les enseigner en proposant des stages ou des ateliers de magie ? Animer des anniversaires d’enfants (ou de grands !)
Ou encore, écrire un livre sur la magie ?! Ça vous permettra de changer du quotidien, de vous, renouveler, tout en faisant grimper la cagnotte.

Oser et y croire

Dernier point, et pas des moindres. Comme tout métier d’art et d’ « auto-entreprenariat », les choses et les démarches ne seront pas toujours simples. Il va falloir commencer par oser vous lancer, croire en vous, en vos capacités. Et ne pas abandonner au premier échec par la suite. Certaines périodes seront plus difficiles que d’autres, comme dit précédemment, il faudra se renouveler et innover sans cesse.

Mais après tout, quoi de mieux que de vivre de sa passion (et de surcroît, faire rêver les gens) ?